Des diables et des saints – Jean-Baptiste Andrea, 2021

Amitié / Enfance / Orphelinat / Musique / Touchant /

La poésie et la beauté de la musique, qui donne le tempo, côtoient la rudesse injuste de l’enfance décrite dans ce récit très émouvant. Les variations de rythme, sans temps mort, nous entraînent dans un labyrinthe d’émotions qui va du simple sourire au cœur qui palpite, en passant pas le rire franc et l’envie de tout casser. Cette histoire est magnifique, et ne peut que vous plaire et vous toucher. Une lecture que je recommande fortement, donc. Et la fin… Quelle fin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s