Le Démon de la Colline aux Loups – Dimitri Rouchon-Borie, 2021

le

Eprouvant / Malaisant / Puissant / Enfance / Enfer /

Ce roman est d’une force prodigieuse. Préparez-vous à vous sentir mal, à avoir la nausée et à envisager le pire. Il faut avoir le cœur bien accroché. C’est irrespirable, bien qu’une bouffée d’air apparaisse ici ou là. J’ai, à maintes reprises, failli ne pas continuer ma lecture tellement l’horreur me tordait le ventre, me coinçait la gorge et me brouillait la vue, mais essayer de comprendre le cheminement, la trame, a été plus fort. Je n’en reviens toujours pas, d’ailleurs. L’écriture, à la ponctuation minimaliste, nous plonge en apnée du début à la fin. Quel rythme. Quelles descriptions. Quelle vie. Même si le sujet est insoutenable, les personnages ont une étoffe et une sensibilité déconcertantes. Ce récit a toute sa place parmi les grands. Mais il faut du temps pour le digérer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s