Se cacher pour l’hiver – Sarah St Vincent, 2020

Glacial / Attente / Inconnu / Pennsylvanie / Lenteur /

Ma déception fut grande. J’ai dû m’accrocher pour terminer ce roman dont la couverture invite à la lecture au chaud sous un plaid, mais dont le contenu est souvent insipide. Le suspense ne commence qu’après les deux-tiers du livre, et les événements se succèdent sans trop de surprise. Peut-on également parler des fautes qui se sont glissées dans les pages? Delcourt est un éditeur reconnu que j’aime beaucoup mais je dois avouer que là, mes yeux ont piqué, surtout dans la première moitié du roman. Les personnages manquent de profondeur, mais (petit point positif tout de même!) les lieux sont décrits avec une précision qui permet de visualiser cet environnement plutôt hostile. Je tenterai une nouvelle lecture de chez Delcourt très bientôt, en espérant vibrer davantage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s